Papier pour une politique socialiste de la paix et lancement de la campagne pour les élections fédérales.

Lors de l’Assemblée annuelle (AA), sous la devise “Clairement à gauche”, la JSS a adopté, cet après-midi, un papier de position pour une politique socialiste de la paix. Après le discours du Conseiller fédéral Alain Berset, les 300 délégués ont lancés la campagne pour les élections fédérales d’Octobre.

70 ans après la Seconde Guerre mondiale, le monde est secoué par de nombreuses guerres. Pour la JSS, la lutte internationale pour la paix est un devoir prioritaire de la politique suisse. Durant l’AA de Berne, l’ancienne Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey a été claire: « Aujourd’hui, nous parlons trop peu de politiques étrangères et de la paix. Le monde change rapidement et inexorablement. Il a besoin de notre engagement.» Par la suite, les délégués ont adopté un papier de positions pour une politique socialiste de la paix, où la Suisse est rappelée à ses responsabilités. Car, avec ses exportations d’armes, son laxisme avec le blanchiment d’argent et sa politique d’isolement, la Suisse fait, aujourd’hui, partie des problèmes plutôt que des solutions.

Par un discours, le Conseiller fédéral Alain Berset s’est adressé aux délégués. «Nous voulons une Suisse ou les plus faible ont une chance » a déclaré Berset. Une force rassembleuse qui applique « une politique de cohésion sociale et culturelle. »

Finalement, la JSS a lancé sa campagne pour les élections nationales d’octobre 2015. La JSS vise pas moins de 1% des votes sur l’ensemble de la Suisse et deux membres supplémentaires de la JSS au Conseil national. Ces objectifs doivent être atteints par une campagne sur le terrain dans les 26 cantons. « Nous sommes l’avenir. Et nous verrons, à travers les élections, que cet avenir doit être celui de la justice et de la paix et non du nationalisme et du rejet.» a déclaré le président de la JSS Fabian Molina.

L’AA se poursuivra dimanche matin. Le programme comprend l’adoption d’un papier de position pour protéger les droits des apprentis et l’élection des différents organes de la JSS comme son comité directeur.

Les commentaires sont fermés.