Action contre le sommet des affameurs

Aujourd’hui, la Jeunesse Socialiste Suisse a réalisé une action à l’hôtel Beau-Rivage de Lausanne pour dénoncer le Commodities Global Summit et son commerce de la mort. Plusieurs militants ont déroulé une banderole « Spéculer Tue ! » devant le café du palace. Par cette action, la JSS voulait rappeler aux participants de ce sommet que la spéculation sur les denrées alimentaire, à laquelle ils participent, entraînent la mort de millions de femmes, hommes et enfants à travers le monde.

Aujourd’hui, plusieurs militants de la JSS se sont rendus au café du Palace Beau-Rivage à Lausanne. Munit d’une banderole « Spéculer Tue ! », ils entendaient rappeler aux participants du Commodities Global Summit que la spéculation sur les denrées alimentaires entraîne la mort de millions de femmes, hommes et d’enfants. En effet, presque 1 milliard de personnes souffrent de la faim ou de malnutrition dans le monde. Pourtant, la production alimentaire suffirait à nourrir chacune d’elle.

Mais, c’est sans compter sur la spéculation qui entraîne une fluctuation massive du prix des denrées alimentaires. En 2008 et en 2011, cette spéculation a entraîné des crises et des émeutes de la faim dans plusieurs pays. Les prix avaient tant augmentés qu’il était impossible pour la population de se nourrir. Dans les salons feutrés du Palace Beau-rivage, les acteurs de ce marchés meurtrier discutent tranquillement de la manière de maximiser leurs profits. Se moquant complètement des conséquences de leur commerce, ils continuent à jouer avec le prix de la nourriture et à spéculer sur la faim. Pour la JSS, on ne peut pas accepter cela. « Nous voulions mettre ces gens devant leurs responsabilités. » Déclare Fabian Molina, président des JSS, « Nous voulions leur rappeler qu’ils sont, de par leurs activités, responsable de la mort de millions d’innocents. »

En mars 2014, la JSS a déposé une initiative contre la spéculation sur les denrées alimentaires dans le but de mettre définitivement fin à ce commerce de la mort en Suisse.

Vous pouvez trouver des images de l’action ici.

Les commentaires sont fermés.