Communiqué de presse de la JS Suisse – dimanche de votation

En dépit du fait que les trois sujets ont été refusés, la JS reste optimiste face aux résultats. 34,5% de la population s’est opposé à la nouvelle loi contre le renseignement. Aussi, 40,6% de la population soutient l’AVS et résiste aux fantasmes bourgeois qui visent à rehausser l’âge de la retraite.
Malgré la défaite contre les services de renseignement, la JS tire un bilan positif de sa campagne contre la nouvelle loi sur le renseignement. Des centaines de militant.e.s ont résisté pendant des mois et ont lutté pour la protection de nos droits fondamentaux et contre l’abrogation de la sphère privée. Avec 34,5% de rejet, la mobilisation s’est étendue en dehors de l’électorat rouge-vert.
Désormais, le parlement et le Conseil fédéral sont contraints d’écouter les préoccupations des citoyens et des citoyennes. Müriel Waeger, vice-présidente de la JS Suisse, souligne : «durant toute la campagne, les adhérents à la loi affirmaient que ce n’est pas monsieur et madame Tout-le-monde qui seront surveillés. Or, l’exploration du réseau câblé permet au Service de renseignement de la Confédération de s’immiscer dans la vie privée de tous les citoyens et citoyennes. Il faudra le surveiller de très près si l’on ne veut pas d’une nouvelle affaire des fiches.»
Le parti de jeune est déçu du résultat de la votation sur l’AVS+. La campagne alarmiste des opposants a porté ses fruits. Malgré le spectre de la population vieillissante, 40,6% de la population s’est prononcée en faveur d’une AVS forte. Le bon résultat doit être considéré comme un signe fort contre le rehaussement de l’âge de la retraite. Désormais, il est de la responsabilité du parlement de renforcer l’AVS pour des pensions sûres et fiables. La pauvreté chez les séniors n’a pas sa place dans un des pays les plus riches du monde. Nous allons donc lutter contre le rehaussement de l’âge de la retraite, contre la réduction du taux de conversion et l’affaiblissement du premier pilier en faveur du second.
Economie verte a atteint 36,4%. C’est un résultat impressionnant. Pour une grande partie de la population, l’économie durable est une préoccupation majeure et doit être prise au sérieux.

Les commentaires sont fermés.