La Jeunesse Socialiste émet des revendications claires quant à la succession de Christian Levrat

Le président du Parti socialiste (PS) Christian Levrat a annoncé ce matin sa démission de la présidence du parti après plus de 11 ans de mandat. La JS le remercie pour son engagement en faveur de la social-démocratie et émet des revendications claires à l’égard de sa succession.

La vice-présidente de la JS, Pauline Schneider, commente : « Christian Levrat n’a pas suivi les autres partis sociaux-démocrates dans leur glissement à droite massif, et a ainsi sauvé le PS d’un déclin comparable. Nous lui en sommes très reconnaissant-e-s. »

Néanmoins, le PS a subi de lourdes pertes lors des dernières Élections fédérales. Celles-ci montrent que le parti a plus que jamais besoin d’un changement, tant en matière de personnes que de structures. Après la décennie de présidence de Christian Levrat, il est désormais temps de rajeunir la direction du parti et de renforcer la visibilité des femmes dans ce dernier. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons répondre aux attentes que les mouvements sociaux actuels expriment dans la rue.

La nouvelle direction du parti devra proposer des alternatives courageuses plutôt que de défendre des compromis paresseux. Elle devra également porter des visions à long termes, au lieu de ne se concentrer que sur les prochaines campagnes politiques.

Pauline Schneider poursuit : « la nouvelle présidence devra présenter une alternative de gauche complète et renforcer le caractère activiste et militant du PS. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons convaincre les gens et sortir le PS de l’impasse. »

La grande question que le PS devra mettre en avant sur la scène politique dans les années à venir est celle de notre système économique, car c’est là que se trouvent les réponses aux questions actuelles en matière de climat, d’égalité et de répartition des richesses.

Les commentaires sont fermés.