La JS indignée par les autorités grisonnes

Les autorités du canton des Grisons refusent à l’alliance “StrikeWEF” une partie de la manifestation contre le WEF. A Davos, les rassemblements ont également été divisés. La JS est scandalisée par cette action antidémocratique. 

Mercredi matin, les autorités grisonnes ont annoncé qu’elles n’autoriseraient pas la troisième journée de la randonnée d’hiver vers Davos (StrikeWEF). Mais en plus de cela, les militantžežs doivent se répartir le 21 janvier à Davos sur deux rassemblements. De 13.00 à 15.00 pour les participantžežs de la randonnée d’hiver et la JS est autorisée à manifester de 15.00 à 17.00. Un maximum de 300 personnes peuvent participer aux manifestations, sinon l’autorisation peut être retirée. La JS Suisse et la JS Grisons sont indignées par le comportement des autorités compétentes.

« Le WEF est une expression de l’ordre économique antidémocratique au pouvoir, qui ne sert que les profits des plus riches ; le même ordre économique qui nous a conduit à la catastrophe climatique. L’autofélicitation des plus riches et des plus puissants au WEF ne nous rapproche pas de la solution mais accroît plutôt le problème », déclare Ronja Jansen, présidente de la JS Suisse. Pour elle, c’est un mystère que le WEF ait de la place pour 3.000 invitéžežs, faisant partie pour la plupart de l’élite économique et politique, mais qu’un maximum de 300 manifestantžežs sont autorisé-e-s à la fois. « Les autorités veulent empêcher la protestation légitime de l’élitisme du WEF. La mise sous pression de la manifestation publique est une insolence. D’autant plus que la réunion de l’élite antidémocratique est financée par l’argent de nos impôts », ajoute-t-elle.

Le comportement antidémocratique des autorités compétentes est décevant, mais en aucun cas surprenant. Ceci est observable depuis des années. Par exemple, la JS n’avait pas été autorisée à manifester à Davos il y a deux ans. Cette année à Zürich, la police tente également de marginaliser la manifestation en ne l’autorisant que dans un lieu faiblement fréquenté.

La JS appelle donc les autorités grisonnes à respecter la liberté de réunion. La randonnée d’hiver doit recevoir une autorisation pour le troisième jour et être autorisée à participer au rassemblement organisé par la JS Grisons le 21 janvier à Davos. Rosalina Müller, coprésidente de la JS Grisons, a déclaré : “Le WEF a échoué, la crise climatique s’aggrave et les inégalités mondiales s’accentuent. Nous voulons donc protester d’une voix unie contre les élites qui y sont présentes”. Les autorités devraient relever le nombre maximum de 300 manifestantžežs pour le rassemblement de 15 heures.

Pour plus d’informations :

Bertil Munk, Secrétaire international JS Suisse : +41 78 821 79 89

Ronja Jansen, Présidente JS Suisse : +41 76 675 12 23

Rosalina Müller, Coprésidente JS Grison : +41 79 219 93 17

 

Les rassemblements, une vision d’ensemble:

Randonnée d’hiver de Landquart à Davos (18 au 21 janvier): www.strike-wef.org

Rassemblement à Davos (21 janvier, 15:00. Rathausplatz): www.juso.ch/events/wef-demo/

Manifestation à Zürich (22 janvier, 18.00, Helvetiaplatz): http://bit.ly/2TBadGP

Manifestation à Lausanne (22 janvier, 17.30, Place de la Palud) : http://bit.ly/36ZAD8I

 

 

Les commentaires sont fermés.