Oui à la 1:12 le 24 Novembre

La lutte pour plus de justice salariale et contre les salaires faramineux rentre dans sa phase finale. Aujourd’hui, Christian Levrat, Regula Rytz, David Roth et Giorgio Tuti, au nom du PS, Verts, JS et USS ont appelé à voter OUI à l’initiative 1:12. Voir l’article

Affiche ton soutien avec le drapeau 1:12

Dans 100 jours nous voterons sur l’initiative 1:12. Pour le lancement de la campagne nous avons déjà affiché plus de 1’000 drapeaux 1:12. Sur Facebook, des centaines de photos de drapeaux ont fait leur apparition dans l’espace de quelques heures. Voir l’article

Vasella ne veut pas en démordre

L’escalade de l’arnaque des salaires des tops managers a atteint un niveau supérieur. Cela a été dévoilé dans le communiqué de Novartis sur les dispositions transitoires concernant l’ancien chef de l’entreprise. Daniel Vasella va recevoir 25’000 francs par jour pour des soi-disant activités de conseil. Voir l’article

Petit jeu tactique contre la 1:12

Aujourd’hui, le Conseil Fédéral a décidé que la votation sur l’initiative 1:12 ne se tiendra pas comme prévu le 22 septembre, mais qu’elle sera déplacée en novembre.Selon le calendrier de la Chancellerie Fédérale, la votation sur l’initiative 1:12 avait été toujours prévue pour septembre. Mais, au dernier moment, le Conseil Fédéral a repoussé le vote sur la 1:12. Voir l’article

Des marionnettes d’Economiesuisse?

Après l’acceptation de l’initiative contre les rémunérations abusives, les bourgeois s’empressent de  se distancer d’Economiesuisse. Aujourd’hui, il a été rendu public qu’Economiesuisse s’engagera dans la campagne avec “un budget ordinaire”, c’est-à-dire avec un budget d’un million de francs. La JS Suisse demande aux partis bourgeois de refuser cette participation. Voir l’article

Les Etats à côté des profiteurs

Aujourd’hui, le Conseil des Etats a refusé l’initiative “1:12 pour des salaires équitables”. La majorité bourgeoise ne veut pas de mesures efficaces contre les profiteurs de l’économie et se place à côté des managers qui conçoivent notre société comme un magasin en libre-service. La JS Suisse maintient son initiative et se réjouit de la bataille qui aura lieu en vue de la votation. La JS Suisse a réagi au vote du Conseil des Etats avec une action sur la Place Fédérale, qui a montré l’extrême écart salarial qui s’est creusé ces dernières années. Voir l’article

La pression sur les arnaqueurs monte!

L’UE a reconnu que l’autorégulation des bonus et des salaires ne fonctionne plus et elle introduit un plafonnement des bonus pour les banquiers. La JS se réjouit de ce pas en avant, car c’est le signal que dans des larges couches de la population s’installe, lentement mais assurément, la conscience que les profiteurs n’ont rien appris des erreurs du passé et que des règles étatiques pour l’économie et la société sont nécessaires. Voir l’article