• Change ce qui te dérange? Deviens membre!
IMG_5154

La misère peut être détruite!

Discours de Müriel Waeger, vice-présidente de la JSS

Camarades,

Mon engagement politique vient du fait que je suis de ceux qui pensent que la misère peut être détruite. Pas amoindrie, pas diminuée mais bien détruite. C’est le devoir de tout gouvernement, où qu’elle soit, quelle qu’elle soit, elle doit être combattu et détruite. Voir l’article

CP apprentis

Lutter contre les abus!

 

Les abus dans l’apprentissage restent monnaie courante aujourd’hui. Les apprentis restent encore trop considérés comme des sous-employés qui ne nécessite aucune protection. Comme si les abus subis étaient une forme de passage obligé vers le monde du travail.

Les exemples sont nombreux et variés. Comme le cas d’un apprenti dessinateur en génie civil vaudois dont la formation s’est avérée être un calvaire à cause d’employeurs négligents. Ce jeune s’est vu annoncé lors de la formation que l’entreprise n’avait ni les ressources, ni le personnel pour s’occuper de la formation et qu’il devait par conséquent, je cite, « s’auto-former ». L’entreprise, pour économiser le prix d’une licence, n’a pas voulu équiper son poste de travail du logiciel nécessaire à son emploi, ce même logiciel utilisé précisément pour passer les examens professionnels. Les lacunes accumulées suite à une formation inexistante sur le lieu de travail l’ont conduit à un échec lors de la dernière année et à un redoublement. Ce type de situation n’est plus acceptable de nos jours. Il est inadmissible de laisser des entreprise engager des apprentis sans contrôler que la formation y est réellement assurée. Bien que des structures d’écoute ou de contrôle existent, leurs moyens sont si dérisoires que personne n’a réellement pris en considération le cas de cet apprenti. Voir l’article

Alle_Bilder_Gleichstellungskampagne

Le 7 mars, toutes et tous à Berne !

De grands progrès juridiques ont été réalisés ces dernières décennies, que ce soit le droit de vote, l’égalité salariale ou l’annonce récente de la Conseillère fédérale Sommaruga d’un contrôle des salaires (même si cela vient 30 ans après la mise en place de la loi). Et pourtant, nous avons encore beaucoup à faire. De nombreuses mesures en faveurs de l’égalité se sont faites au détriment des groupes sociaux les plus faibles: Par exemple, les tâches relatives à la santé, à la garde des enfants ou au ménage ont tout simplement été sous-traitées à une classe ouvrière sous-payée, qui se compose essentiellement de femmes migrantes.

Avec cette logique, l’émancipation devient un produit de luxe réservé aux classes aisées. Ce n’est pas acceptable. Voir l’article

mai

Plus de surveillance n’amène pas plus de sécurité

L’attaque contre le journal satirique Charlie Hebdo est une attaque lâche et frontale contre la démocratie, la liberté d’expression et la liberté de la presse. La solidarité que témoignent les peuples de nombreux pays est encourageante, car elle est la preuve que pour beaucoup les libertés fondamentales et les droits de l’homme ne sont pas négociables. Voir l’article

Politique d’austérité en Valais : les conséquences de la politique de droite

spar alarme

Discours de Mathias Reynard, Conseiller national JS/PS du Valais, Président de l’Union syndicale valaisanne

Pour la deuxième année consécutive, le Valais est touché par des mesures d’austérité qui frappent violemment les jeunes, ainsi que les classes moyenne et populaire.

Pourtant, l’économie valaisanne n’est pas en crise et se porte même plutôt bien, affichant une forte croissance. Il s’agit donc bien d’une crise des finances de l’Etat et non d’une crise économique. Et ses causes sont connues : entre 2000 et 2012, la majorité de droite a procédé à neuf baisses fiscales successives ! Ces cadeaux fiscaux ont vidé les caisses de l’Etat. Au total, les conséquences correspondent à environ 200 millions de pertes fiscales annuelles (données 2012), déduction faite de 43 millions de compensation de la progression à froid. Le canton du Valais a ainsi fait un déficit de 83 millions en 2013 et annonce un déficit supérieur à 100 millions pour 2014. Le Conseil d’Etat et la Commission des Finances reconnaissent actuellement qu’il y a un manque de rentrées financières. La gauche – très minoritaire en Valais – l’avait pourtant annoncé. Voir l’article

fertig mk

Lutter contre la logique du profit : pour une agriculture équitable et démocratique !

Intervention de Fabian Molina, président de la JS Suisse

Le 10 mai dernier, l’assemblée des délégué‑e‑s de la JS Suisse a approuvé un papier de position pour une politique agricole sociale et écologique. Notre objectif explicite est la souveraineté alimentaire. Bien que les forces productives soient en place et qu’il y ait plus qu’assez de nourriture pour tous les êtres humains, il y a toujours plus de 800 millions de personnes qui souffrent de la faim. À l’échelle mondiale, les conditions de travail dans le secteur agricole sont tellement précaires que la pauvreté et la famine sont très répandues parmi la main-d’œuvre agricole. Pour la JS, une chose est claire : sans lutte contre la logique du profit qui règne dans l’agriculture et sans combat pour le droit à la participation aux décisions sur l’agriculture, il n’y aura ni production, ni commerce équitable pour tout le monde. Voir l’article

Schneider_Ammann_blog_fr

Conseiller fédéral et tricheur: c’en est assez!

Avec sa recente interview au Blick, Johann Schneider-Ammann a dépassé les bornes. Un ministre de l’économie qui justifie les arrièrés d’impôts comme acte patriotique banalise les pratiques fiscales immorales de dizaines de milliers de grands contribuables et pénalise ainsi la population. Tu peux demander dès maintenant la démission de Johann Schneider-Ammann via notre site de protestation. Voir l’article

paix

Plus jamais de guerre!

L’Ukraine, la Syrie, l’Irak, la Libye, Israël et la Palestine: En ce moment, les premières pages des journaux ne cessent de traiter de conflits étrangers, dont des articles, qui après avoir appelé décidément à stopper le conflit, appellent à une fin de l’indécision en conseillant une intervention militaire. Un développement inquiétant et destructeur.

Il y a 100 ans, la première guerre éclatait et sonnait le glas pour une bonne partie de l’humanité. Une telle guerre ne doit plus jamais revoir le jour, la guerre amène la peine, le rejet de l’autre et la fuite de milliers gens ainsi que des années de retour en arrière pour nos civilisations. Voir l’article

Notre solidarité

solidarité avec josef

La JS Suisse exprime sa solidarité complète avec Josef S. étudiant et antifasciste qui était en détention provisoire à Vienne depuis le 24 janvier 2014. Il a finalement été jugé aujourd’hui.

Josef a participé à une manifestation en janvier – avec approximativement 8’000 autres personnes – contre le bal des universitaires de Vienne. Ce bal est organisé chaque année par les Burschenschaften (des sociétés d’étudiants bourgeois) et la FPÖ. Ce bal est critiqué depuis des années comme un lieu de rendez-vous pour les populistes d’extrême-droite de toute l’Europe. Suite à la manifestation de janvier, la police a arrêté 14 personnes pour des actes de violence. Tous ont été libérés la même nuit – sauf Josef. Voir l’article