Oui aux droits de l’Homme – Non au journal de l’UDC

Samedi dernier, l’UDC a officiellement décidé de lancer son initiative pour la sortie de la Suisse de la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH). Bien que premier parti gouvernemental dans un pays du continent européen, l’UDC s’oppose aux droits humains.

La Convention Européenne des Droits de l’Homme était la réponse des peuples aux horreurs de la 2ème Guerre Mondiale et la garantie d’une paix durable. Ces droits nous protègent des actions abusives des gouvernements qui ne respectent aucune règle. Ainsi, grâce aux droits de l’humain, personne ne peut être discriminé en raison de sa provenance, de son sexe ou de sa manière de vivre. Concrètement, la CEDH défend le droit à la vie et interdit la peine de mort. Elle protège contre les condamnations arbitraires et illégales et garantit la liberté de pensée, de religion, de conscience, et ce afin de défendre les droits fondamentaux de toutes et tous. Les droits humains ne sont pas négociables !

Déjà en mars, l’UDC a envoyé à tous les ménages suisses une édition spéciale de son journal avec de la propagande et des formulaires de signatures pour leur initiative contre les droits humains. Avec des millions, les super-riches de l’UDC diffusent massivement leur message auprès de la population et menacent notre démocratie pour pouvoir écraser les minorités et nos libertés. Il est temps de dire STOP et protéger les droits humains.

Augmenter les frais de port de l’UDC :

  • Renvoyer les formulaires de l’UDC sans aucune signature.
  • Renvoyer les formulaires avec des noms fictifs et embrouiller leur action de récolte de signature.
  • Renvoyer les formulaires de signatures avec des noms fictifs qui semblent corrects et commander 100 autres exemplaires.
  • Une fois les formulaires reçus…. le jeu recommence !

Une telle action n’occasionne que peu de coûts sur la part totale du budget de campagne de l’UDC, soit le parti le plus riche de Suisse. Mais chaque franc qui n’est pas investi dans une affiche propageant la haine est une victoire pour les droits humains.

Les commentaires sont fermés.