Non au démantèlement du service public, NON à TISA!

Aujourd’hui, avec une action de protestation sur la place des nations à Genève, la JSS a voulu dénoncer les négociations autour de l’accord commercial TISA. Se déroulant dans le plus grand secret et de manière antidémocratique, cet accord prévoit la privatisation complète des services publics et devrait frapper très durement la population suisse.

Avec le groupe Campact à Genève, la JSS a, aujourd’hui, protesté contre les négociations en cours autour de l’accord commercial TISA. Conduit dans le plus grand secret, sans doute pour éviter les oppositions, cet accord prévoit la privatisation complète des services publics. Pour dénoncer le manque de transparence incompatible avec une démocratie de ces négociations, un télescope a été déployé sur la place des nations pour tenter de connaitre le contenu exacte de cet accord.

« Le Conseil fédéral doit stopper immédiatement toute négociation sur TISA et informer la population de manière transparente. C’est le minimum que l’on peut attendre dans une démocratie » déclare Muriel Waeger, vice-présidente de la JSS.

Les commentaires sont fermés.